Conflit_au_Yemen

Ce qui se passe au Yémen nous rappelle ce qui s’est passé en Irak en 1990 et 2003. Une coalition menée par les Etats-Unis pour mettre fin au régime de la dictature de Saddam Hussein, qu’elle a pourtant soutenu depuis plus de 20 ans. « Misson accomplished », tout le monde connaît le sort de l’Irak et la malédiction qu’elle a apporté sur le monde.

Moins de 10 ans après, la France était tentée par la même malédiction. Voilà qu’en 2011, cette fois-ci en Libye, elle forme une coalition pour bombarder et faire tomber, au nom de la démocratie, une des plus veilles dictature du monde arabe, celle de Mouammar Kadhafi. « Mission accomplie », après la chute du colonel, la France et ses alliés décampent, pour laisser place à un pays avec deux gouvernements qui se disputent le pouvoir, plein de pétrole, plein de conflits tribaux et 20 millions de pièces d’armes dans la nature. Merci les gars pour ce cadeau (lire cet article).

Quelques années plus tard, après le leader du monde et celui de l’Europe. Voici que le leader des Arabes, le royaume des al Saoud forme, lui aussi, une coalition, (Apparemment, c’est une nouvelle mode en géostratégie.) afin de libérer le Yémen.
Au départ, 10 pays ont envoyé avions de chasses, bateaux, armes et minutions, pour défendre, le Yémen contre les rebelles chiites « les Houthis » et mettre un terme à l’influence de l’Iran dans cette région. Après le bombardement de la « tempête décisive » pendant plus d’un mois et demi (lire cet article). Voilà que l’Arabie Saoudite et sa coalition, joint récemment par le Sénégal (2100 soldats), lancent l’opération « redonner espoir » (إرجاع الأمل  en arabe).

Ici je me pose une question bête, comment on peut rendre l’espoir à un pays, à un peuple, renvoyé en un temps-record à l’âge médiéval ?
Ils n’ont plus d’électricité, de fuel, la nourriture se fait rare et l’aide humanitaire tarde à venir. De quel espoir on parle ? Si les houthis et les forces d’Ali Abdallah Saleh (soutenu, lui aussi durant son règne par les Saoudiens) disparaissent. Il faudra une dizaine d’années pour reconstruire et redonner espoir au peuple yéménite.
Ce qui se passe au Yémen, nous rappel ce qui s’est passé en Irak et en Libye et les conséquences de cette intervention seront les mêmes que celles dans ces pays. Je ne pense pas qu’il y aura espoir, au contraire tout cela donnera naissance à plus de haine, plus de soif de vengeance, à plus de groupes terroristes et à plus de destruction.
Décidément, comme le Yémen, le Moyen Orient et le monde arabe, devront attendre encore des dizaines d’années avant de connaitre la paix. Cette région n’a pas connu la stabilité depuis plus d’un siècle !

Cet article a été lu

(172)

fois

http://efigure.net/wp-content/uploads/2015/05/Conflit_au_Yemen.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2015/05/Conflit_au_Yemen-150x150.jpgImed FakhriAnalyses & Opinionsal Saoud,Arabie Saoudite,chiites rebelles,coalition Arabie Saoudite,destruction yémen,Houthis,Libye 20 millions armes,mission accomplie,mission accomplished,monde arabe yémen,Mouammar Kadhafi,Mouammar Kadhafi France,Moyen Orient yemen,opération redonner espoir,opération tempete décisive,Saddam Hocine,Saddam Hussein,Saddam Hussein etats-unis,térroriste yémen,tribaux libye,Yemen,yémenite,إرجاع الأملCe qui se passe au Yémen nous rappelle ce qui s’est passé en Irak en 1990 et 2003. Une coalition menée par les Etats-Unis pour mettre fin au régime de la dictature de Saddam Hussein, qu’elle a pourtant soutenu depuis plus de 20 ans. « Misson accomplished », tout le monde...Le site où figure l'information

Votre commentaire