beb_el_falla

Comme d’habitude, je jure de ne plus regarder un film Tunisien, mais à chaque fois j’oublie mon veux, pour être, de nouveau, déçu des productions Tunisienne.
Ce qui va suivre est mon avis personnel sur le film et dès le début je vous dis de passer votre chemin. En regardant BAB EL FALLA j’ai sentis que le film durait 3 ou 4 heures tellement il était lourd.
Avec une histoire vide qui n’a rien à voir avec le quotidien des gens qui vivait là, à l époque du film dans cet ancien quartier de Tunis.
Le film se focalise entre autre sur un tueur en série qui imite Jacques l’éventreur en se dissimulant des regards avec la technique de Keyser Söze, il faillait osé le faire.
Voila ce qui vous attend dans BAB EL FALLAH, une histoire très simple mais que le réalisateur s’est obstiné à compliquer en voulant traiter une dizaine de sujets différents (le sexe, la violence, l’ancien régime, le cinéma de quartier, la pauvreté, les mouchards, l’amour, la haine, l’alcool, la mort, la révolution…..) mais au lieu de les traiter, ce qui est impossible dans un film d’une heure et demi, il a fait que bâclé les choses pour nous servir un mélange que je ne pourrais qualifier.
Je sais, je suis trop sévère dans ma critique, mais je le fais dans le bien de cet art. Il faut arrêter de mentir à sois même.
Oui on sait faire des films, techniquement. Mais on ne sait pas faire d’histoire. Pourtant l’histoire de BAB EL FALLAH, en la simplifiant, en traitant uniquement deux ou trois thèmes, pouvait élever ce film au rang d’un chef d’œuvre.
Mais on insiste à prendre le spectateur Tunisien pour un con et de faire du n’importe quoi : des scènes théâtrales du siècle dernier (Se focalisé sur l’ombre des acteurs sur le mur, le gestuel des acteurs, leurs faces à faces,…), la dernière scène du film : l’homme qui disparait dans le vide en laissant sa mallette, la cadre temporelle du film qui déstabilise le spectateur, à des fins pseudo-artistique.

Bref, le film ne m’a pas plus, il n’y a rien de nouveau en ça, mais il faut saluer au passage la technicité utilisé dans BAB EL FALLA. Des jolis plans, de bonnes prises de vu, le peu d’effets spéciaux dans le film sont magistralement exécutés, de la bonne musique et enfin une belle performance des acteurs comme celle du charismatique FATHI HEDDAOUI dans le rôle secondaire de « Lassad »  et YOUNESS FERHI dans le rôle de Keyser Söze, je veux dire « Tantoucha ».

Cet article a été lu

(564)

fois

BAB EL FALLA : Une nième déception du cinéma Tunisien.http://efigure.net/wp-content/uploads/2014/09/beb_el_falla.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2014/09/beb_el_falla-150x150.jpgImed FakhriActualitésCulturellesBAB EL FALLA,cinema Tunisie,FATHI HEDDAOUI,film Tunisien,Tantoucha,YOUNESS FERHIComme d’habitude, je jure de ne plus regarder un film Tunisien, mais à chaque fois j’oublie mon veux, pour être, de nouveau, déçu des productions Tunisienne. Ce qui va suivre est mon avis personnel sur le film et dès le début je vous dis de passer votre chemin. En regardant...Le site où figure l'information

Votre commentaire