DETTE-PUBLIQUE_Tunisie

 

Etre endetté, c’est dépendre de l’autre. Une personne, un organisme financier, un Etat, quelques soit le créancier on sera, qu’on le veuille ou pas, soumis à ses humeurs en cas de difficulté de paiement ou d’un nouveau besoin d’argent.
Mais l’endettement, peut être une bonne chose lorsque l’argent reçu servira à la création des richesses.
Ce n’est pas le cas de la Tunisie post Révolution.

Evolution de la dette Tunisienne:

La Tunisie d’aujourd’hui, s’endette pour consommer, pour réapprovisionner son stock en devise « Cependant, les avoirs nets en devises demeurent à un niveau acceptable grâce à la mobilisation des ressources extérieures, pour s’établir à 11.475 MTD ou l’équivalent de 103 jours d’importation. » (Source communiqué de la BCT en date 26 mars 2014) et couvrir le déficit de la balance commerciale.
Elle s’endette pour combler le déficit budgétaire vu que nous dépensons plus que nous produisons. La Tunisie demande de l’aide pour combler les trous de la mauvaise gestion d’un gouvernement, de presque 100 ministres amateurs et leurs 600 000 employés de l’administration publique.

La dette publique de la Tunisie en cette année de 2014 est, tenez-vous bien, de 41 754 millions de Dinars.
Selon le site du ministère des finances ce montant correspond à 48.9% du PIB, et j’estime qu’il dépassera les 55% du PIB en fin de 2014.  En 2010, cette somme s’élevait à 25 639,9 millions de Dinars.
Ci-dessous un tableau qui détail un peu la situation depuis 2002:

Dette_Publique_Tunisie.png

 

Selon ce tableau, la Dette publique a augmenté de 39.3% entre 2002 et 2010. Alors qu’elle a augmenté de 61.4% post Révolution. Sans qu’aucun grand projet d’envergure nationale n’ait été entamé et aucune des promesses de la première élection libre de la Tunisie n’ait été réalisée.
Un retard de deux ans pour l’élaboration de la constitution et 3 ans, voir plus, pour les élections présidentielles.
Où est passé l’argent ? Il s’agit, quand même, de plus de 16 000 millions de dinars !!!
Tous les experts le confirment, la Tunisie s’endette pour consommer, pour combler les trous de la mauvaise gestion des dépenses du pays et remplacer les ressources qui manquent d’une année à un autre.
Mais ce qu’on n’évoque jamais c’est qu’il y a comme une odeur de « DÉTOURNEMENT».
La démocratie de la post Révolution nous a permis de goutter à la transparence donc on sait, plus au moins, quand notre pays s’endette. Mais ce qu’on ne sait pas est :  Où est ce que l’argent est passé et surtout quelles garanties ont été cédées pour octroyer ces différentes sommes ? Quelles commissions, frais, et surtout, quel est  le montant final après déduction de ces frais la Tunisie a réellement perçue.

Je pose toutes ces questions car la banqueroute de 1869 a commencé ainsi, avec la mauvaise fois de certains, qui, sous-prétexte de sauver le pays des difficultés financières ont réalisé de bonnes opérations avec des gains rapides de sommes astronomique. Je rappelle aussi que cette banqueroute est arrivée 5 ans après la révolte de 1864.
J’ai l’impression que l’histoire est en train de se répéter !!!

Structure de la Dette Publique de la Tunisie:

Il est intéressent aussi de regarder la structure de cette dette puisqu’elle se compose en deux parties:
-une Dette interne d’une valeur 15 120 millions de Dinars soit 36.20% de la dette globale.
-Une Dette externe d’une valeur de 26 634 millions de Dinars soit 63.80% comme l’illustre le tableau ci-dessous le tableau suivant :

Structure_dette_Tunisie

Donc, il faut se rendre à l’évidence que, malgré notre indépendance du 20 mars 1956, nous sommes et nous serons toujours à la merci des grandes puissances. Nous sommes et nous serons des vulgaires pantins entre les mains de nos créanciers.
Les Tunisiens d’aujourd’hui doivent travailler jour et nuit avec un patriotisme (qui n’est plus) et un dévouement sans fin pour espérer un futur meilleur aux futures générations.
La Tunisie d’aujourd’hui doit tout miser sur une éducation seine et solide afin de préparer les élites de demain.
Et si vous, Tunisiens, vous doutez encore de votre indenté, lisez votre histoire, revenez juste 150 ans en arrière c’est suffisant. Dans ce domaine et  pour les curieux, je vous conseil « Les origines du protectorat français en Tunisie: (1861-1881) de Jean Ganiage» et vous allez tout comprendre.

 

Source des chiffres: ministère de l’économie et des finance

 

Cet article a été lu [post_view] fois

Dette Publique de la Tunisie 2014http://efigure.net/wp-content/uploads/2014/09/DETTE-PUBLIQUE_Tunisie.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2014/09/DETTE-PUBLIQUE_Tunisie-150x150.jpgImed FakhriActualitésEconomiquesavoir en devise,avoir en devise tunisie,déficit de la balance commerciale Tunisie,Dette Publique de la Tunisie 2014,Evolution de la dette Tunisienne,stock en devise,stock en devise Tunisie Etre endetté, c’est dépendre de l’autre. Une personne, un organisme financier, un Etat, quelques soit le créancier on sera, qu’on le veuille ou pas, soumis à ses humeurs en cas de difficulté de paiement ou d’un nouveau besoin d’argent. Mais l’endettement, peut être une bonne chose lorsque l’argent reçu servira...Le site où figure l'information

Votre commentaire