Accord-sur-le-nucleaire-iranien

« C’est une erreur historique», c’est le constat des Israéliens et des Saoudiens face à la conclusion d’un accord sur le nucléaire Iranien avec les grandes puissances.

Le retour de cette superpuissance Chiite sur le plan économique dans la région fait peur à tous les régimes sunnites qui l’entoure. Plus précisément les pays du golf conduient par l’Arabie Saoudite.

En effet, depuis la chute du régime de Saddam Hocine, l’influence Iranienne dans la région et plus particulièrement, en Irak n’a cessé d’augmenter. A part son soutien déclaré à la milice Chiite du Hezbollah, les Iraniens soutiennent aussi le régime de Bachar Al Assad qui vit une guerre civile depuis 2011 et supporte les Houthistes qui mènent une guerre depuis des mois contre la coalition Saoudienne.

Par conséquent, les Iraniens se trouvent mêlés à tous les conflits du Moyen Orient malgré des sanctions qui durent depuis plus de 12 ans.

La question qui se pose aujourd’hui, après la signature de l’accord sur le nucléaire Iranien avec les grandes puissances et la levée imminente des sanctions économiques, est :
Quelles sont les véritables intentions de l’Iran à l’égard de  ses voisins ? Est-ce une ruse pour gagner du temps et préparer un mauvais coup aux Saoudiens et aux Israéliens ? Ou, tout simplement, l’Iran souhaite le bien de son peuple et décide d’enterrer la hache de guerre en acceptant de faire des concessions afin d’améliorer le niveau de vie de ces 77 millions d’habitants ?

Les intentions Iraniennes

Tous les indicateurs pointent vers un conflit armé (voir une guerre) sunnite-chiite dans les dix ans à venir.

repartition-sunnites-chiites-au-moyen-orient
Répartition des Sunnites (~1,2 milliards) et des Chiites (~200 milles dont 90% en Iran) dans le moyen orient

Ils se préparent à la guerre

Les pays du golf suivent depuis quelques années une politique d’armement intensive remarquable. En 2014, ces pays ont presque atteint les 100 milliards de dollars d’achat d’armes (6 pays pour moins de 80 millions d’habitants). D’ailleurs l’Arabie Saoudite était classée 4e après la Russie en matière de dépenses militaires durant cette même année. De plus, ces pays ne prévoient pas de baisser le rythme de leurs dépenses sur 2015.

Top-ten-depenses-militaire-2014
Dépense en budget militaire de l’Arabie Saoudite sur 2014. Source GFP

Signature de l’accord sur le nucléaire Iranien

L’Arabie Saoudite et ses acolytes se préparaient à la conclusion d’un tel accord, mais la surprise est que personne ne s’attendait à ce que les Iraniens cèdent à ce niveau. Même les grandes puissances se méfient de ce bouleversement d’attitude et ont prévu des mesures rapides de ré-instauration des toutes les sanctions si les Iraniens manquent à leurs engagements.
Toutes les réactions pointent vers l’incertitude, personne ne connaît les vraies intentions de l’Iran sur le moyen terme, mais sur le court terme, la République islamique souhaite reprendre sa place dans la région sur le plan géostratégique et surtout économique. La crise étouffe le peuple et le régime en place risque de perdre sa crédibilité. Il fallait faire ce sacrifice aujourd’hui afin de consolider les acquis de la République Islamique durement consolidée depuis la révolution de 1979.

Donc, ce qui est sûr aujourd’hui, et du moins pour les prochaines 5 années, est que les intentions Iraniennes sont et seront pacifiques.

Déclenchement d’un éventuel conflit

Par contre, c’est l’Arabie Saoudite qui me fait peur plus que les Iraniens. Ce pays est capable de prendre des décisions irresponsables qui pourront avoir un effet dévastateur sur la région. Je prends l’exemple de l’intervention militaire au Yémen pour confirmer mes craintes. Un bilan désastreux pour une situation qui aurait pu être réglé autrement (dialogue, pression et sanction économique, concessions…) et qui a eu pour conséquence un pays rasé, affamé, appauvri et une situation indéfiniment instable aux frontières Sud du Royaume. Ajoutant à ça, un Irak définitivement instable aux frontières Nord, des dépenses colossales dans l’armement malgré une situation économique non favorable avec la baisse de plus de 50% des revenus du pétrole, le désengagement palpable des Etats-Unis et à la fin l’ennemie, éternelle, Chiite de retour en force sur la scène géo-économique à L’Est.

Conflits-au-moyen-orient
L’Arabie Saoudite est constamment sous pression à cause des conflits qui l’entour.

Dans ces conditions, les Saoudiens sont constamment maintenus sous pression et pourront un jour ouvrir les portes de l’enfer sous prétexte de la protection des musulmans du Moyen Orient et du monde contre l’influence Chiite.

Mais personnellement, je finis ces réflexions par poser une autre question :

A quel jeu se prêtent, cette fois-ci, les Américains?

Je n’arrive pas à croire que tout ça est fait dans le but d’amener la paix dans une région qui nécessite des solutions non orthodoxes pour espérer y ramener la stabilité.
Le moyen-orient a succombé depuis un bon moment aux péchés du moment (terrorisme, guerre civile, guerre ethnique, guerre de religion, dictature, armes, pétroles, crise économique…). L’accord sur le nucléaire Iranien était, et est perçu par tout le monde comme ajouter de l’huile sur le feu. Alors pourquoi, Barack Obama, s’obstine tant à le finaliser alors qu’il est en fin de mandat ! Est-ce la guerre contre l’Etat islamique, ennemi commun, qui le motive?

Cet article a été lu

(151)

fois

http://efigure.net/wp-content/uploads/2015/07/Accord-sur-le-nucleaire-iranien.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2015/07/Accord-sur-le-nucleaire-iranien-150x150.jpgImed FakhriAnalyses & Opinionsaccord nucléaire iran,achat d'arme,Arabie Saoudite,budget militaire arabie saoudite,chiite,conflit moyen orient,depense armement,irak,iran,iranien,israele,les perses,moyen-orient,Obama,pays du Golf,Saddam Hussein,saoudiens,sunnite,Syrie,Yemen« C’est une erreur historique», c’est le constat des Israéliens et des Saoudiens face à la conclusion d’un accord sur le nucléaire Iranien avec les grandes puissances.Le retour de cette superpuissance Chiite sur le plan économique dans la région fait peur à tous les régimes sunnites qui l’entoure. Plus précisément...Le site où figure l'information

12total visits,4visits today

Votre commentaire