Cause-des-accidents de la route Tunisie

Ça devient de plus en plus dangereux de prendre sa voiture aujourd’hui en Tunisie. Le m’en foutisme règne sur nos routes. Le non-respect du code de la route devient de plus en plus un non-respect de la vie humaine. Les chiffres le prouvent, le nombre des accidents de la route et le nombre des victimes restent à un niveau alarment. Regarder le détail de mon article qui analyse les données de 2013 à 2015.
Et voici les chiffres des 6 premiers mois de 2016 qui le prouvent :

MOIS
Nombre des accidents
Nombre des blessés
Nombre des morts
Janvier
622
918
110
Février
613
884
96
Mars
590
898
102
Avril
586
840
103
Mai
537
813
121
Juin
466
779
93
Total
3414
5132
625

Les chiffres parlent d’eux même pas la peine d’en rajouter. Mais ce qui serait intéressant c’est d’analyser les causes de ces accidents car c’est le seul moyen qui nous permettra de lutter contre.

1. l’excès Vitesse :

Sur les 6 premiers mois de 2016 l’excès de vitesse à fait 178 morts (28,4% des morts par accident de la route). C’est prévisible avec tous ces chauffards pressés comme si toute la Tunisie à une urgence alors qu’en réalité tout marche au ralenti. Même en agglomération les conducteurs Tunisiens n’ont qu’un seul objectif c’est de faire des records de vitesse. En prenant la route le matin j’ai l’impression que je suis sur la ligne de départ d’un rallye. Bref, 178 morts en 6 mois c’est une catastrophe. Vous imaginez la tragédie, l’impact sur les familles, la société, l’économie. Tout ça pour essayer de gagner quelques minutes ?

2. Traverser la chaussée sans faire attention :

Il s’agit de tous les piétons qui traversent les rues sans faire attention. Cette situation a fait de janvier à juin 2016, 111 morts sur nos routes (17,7%).
Traverser une rue, c’est quelque chose qu’on nous apprenait à l’école. Il y a des endroits qu’il faut utiliser pour traverser la rue en toute sécurité, il y a des signalisations auxquelles il faudra faire attention, sinon il faudra faire gaffe. Vous mettez votre vie en jeu.
Vous vous rendez compte qu’il y a plus d’un mort tous les deux jours !

3. Non respect de la conduite à droite

Les Tunisiens n’aiment pas conduire à droite (ils viennent de l’Angleterre). Il s’agit d’un des fondamentaux du Code de la route. Il faut rouler à droit ! Pas au milieu de la chaussée, pas à gauche.
À cause de ça il y a eu 98 morts sur nos routes (15,7%). Et dire que si nous nous efforçons de respecter tout simplement cette consigne aujourd’hui, nous aurions pu épargner la vie de 98 personnes, 98 papas ou mamans, 98 frères ou sœurs, 98 enfants, 98 amis…

4. La non concentration au volant

Votre portable sonne, vous vous pressez de décrocher, à discuter, à lire ou écrire un SMS, à faire un commentaire sur les réseaux sociaux !
Ça peut vous coûter votre vie. La non-concentration au volant a déjà fauché la vie de 56 individus (9%).
La conduite est un exercice périlleux. Le conducteur est confronté à plusieurs facteurs et il est responsable de sa vie, de la vie de ceux qui l’accompagnent et de celles de qui l’entoure. La plus grande concentration est de mise. À éviter de conduire en état de fatigue et il ne faut pas se laisser se déconcentrer par ce satané téléphone portable.

5. Le non respect de la priorité

Encore une consigne fondamentale du Code de la route bafouée. En Tunisie Tout le monde est prioritaire. Aucune signalisation n’est respectée. Vous êtes insulté au cas où vous faite l’exception en vous arrêtant à un «STOP »  ou un feu rouge.
Mais le prix à payer est très élevé, déjà 30 personnes ont y laisser la vie (4,9%).

6. les dépassements interdits

Une ligne continue sur une route n’est pas là pour colorer la chaussée. Elle là pour interdire tout dépassement.
Pas pour vous faire chier mais pour votre sécurité. Les experts ont conclu que les dépassements dans ces endroits sont dangereux. Trop facile de dire qu’à appliquer.
D’ailleurs je ne pense pas que 24 morts en 6 mois (3,9%) changeront les choses.

7. Non respect des passages à niveau

C’est difficile de rater un passage à niveau à moins de le faire exprès. Traverser la voie ferrée sans respecter la signalisation a causé 19 morts sur la même période (3,1%).

Selon l’ONSR il y a encore d’autres cause mais ceux citées constituent 82,6% des morts par accident de voitures.
Ce que je ne comprends pas est le fait de connaitre les causes et rien n’est fait pour lutter contre. On parle de 516 morts sur 6 mois. Plus 1000 morts rien que pour les causes cités ci-dessus.

Imaginez le nombre de vie qui seront épargnées si nous décidons de bouger, de respecter le code de la route, de se respecter mutuellement et de respecter la vie.

http://efigure.net/wp-content/uploads/2016/07/Cause-des-accidents-de-la-route-Tunisie.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2016/07/Cause-des-accidents-de-la-route-Tunisie-150x150.jpgImed FakhriActualitésSocialesÇa devient de plus en plus dangereux de prendre sa voiture aujourd'hui en Tunisie. Le m’en foutisme règne sur nos routes. Le non-respect du code de la route devient de plus en plus un non-respect de la vie humaine. Les chiffres le prouvent, le nombre des accidents de la...Le site où figure l'information

Votre commentaire