statistiques des accidents de la route 2017 en Tunisie

Comme c’était le cas en 2016, les accidents de la route en Tunisie durant 2017, du moins, de janvier à août, sont de plus en plus meurtriers.
La bonne chose, si on peut utiliser ce terme lorsqu’on parle des accidents de la route, est que les nombres sont en train de suivre une tendance baissière.

Quelles sont les actions qui ont été faites pour baisser le nombre des accidents ? Franchement je ne sais pas.
Est-ce dû à une prise de conscience des conducteurs tunisiens ? J’en doute fort. Le m’en foutisme, l’égoïsme et le non-respect du Code de la route sont toujours les « valeurs » appliquées sur les routes Tunisiennes.
Est-ce un effort des autorités concernées ? Je l’espère, mais je n’ai pas remarqué un renforcement du dispositif routier ou des actions spéciales différentes de celles passées.

Pour mieux expliquer la situation, regardons ensemble les données des accidents de la route sur les 8 premiers de 2017.

Evolution des accidents de la route en Tunisie et de leurs conséquences de janvier à août 2017

Evolution des statistiques des accidents de la route 2017

Graphique des accidents de la route en Tunisie et de leurs conséquences de janvier à août 2017

des accidents de la route en Tunisie 2017

Comparaison du nombre des accidents de la route et de leurs conséquences 2017 et 2016

Camparaison des 8 premiers mois 2017_2016

En regardant ces données, vous constatez cette baisse dans le nombre des accidents routiers (-11,81%), dans le nombre des blessés (-11,49%) et enfin une baisse à peine perceptible du nombre des morts (-0,53%) soit 5 morts de moins par rapport à 2016. Mais chaque vie sauvée est une réussite en soi.

Vous constatez aussi  que les mois de février et de mars 2017 sont les mois les moins meurtriers jusqu’à aujourd’hui (moins de 100 morts par mois).

Enfin, ces statistiques des accidents de la route confirment ce que j’ai dit plus haut. Nos accidents sont de plus en plus meurtriers.
Le nombre des accidents et des blessés baisse avec la même tendance alors que le nombre des morts ne bouge pas d’un iota. Tout ça malgré les avancées technologiques en matière de sécurité des véhicules et malgré l’instauration, à partir du mois d’avril 2017, du port obligatoire de la ceinture de sécurité pour le conducteur et passagers de l’avant.

Port obligatoire de la ceinture

Tout le monde pensait que cette procédure aura un impact direct sur le nombre des morts des accidents de la route alors que ces chiffres demeurent inébranlables.
Par contre, ça aurait été plus intelligent de se pencher sur  les facteurs qui causent le plus d’accident et donc de morts sur nos routes et agir dessus en urgence. D’ailleurs je l’ai déjà fait ici.
Ceci dit, le port de la ceinture reste essentiel et obligatoire pour votre sécurité et celle de vos proches.

Ramadan 2017, un mois très meurtrier

Ramadan, le mois saint. Le jeune, le manque de sommeil et la fatigue n’empêchent pas les gens de prendre le volant. Par conséquent, il faudra faire attention et être plus vigilant en prenant sa voiture.
Malheureusement ce mois saint apporte aussi son lot de tristesse pour plusieurs familles Tunisiennes. Regardons les statistique ci-dessous  

Accident de la route Ramadan 2017

Ramadan 2017 se caractérise par une baisse remarquable de nombre des accident de la route par rapport à 2016 et 2015, mais il rejoints les conclusions de l’analyse de cet article vu qu’il est le plus meurtrier durant ces 3 dernières années. 

Les gouvernorats qui enregistre le plus d’accident mortels (mis à jour au 10 septembre 2017)

Pour plus de détail, ci-dessous le tableau de nombres des accident de la route et de leurs conséquences. Comme ça vous serez dans quelle ville il faudra faire plus attention. 
Ce même tableau nous fera remarquer que le gouvernorat de Sfax est le plus meurtrier (102 morts) et la ville la plus sure est Toseur (3 morts). 
De plus, les taux en rouge indiquent les gouvernorats où les accidents de la route sont les plus mortels. Alors que la moyenne générale de la Tunisie jusqu’au 10 septembre 2017 est 1 morts pour 5 accidents (21,3%), il y a 10 gouvernorats ou ce ratio atteint 1 mort pour moins de 3 accidents. 

Statistiques des accidents de la route par ville 2017 en Tunisie

Graphique de nombre des décès par gouvernorat suite aux accident de la route en Tunisie

Graphique nombre de décès par accident de la route en Tunisie 2017

Le top 10 des gouvernorats qui enregistrent le plus d’accident de la route (en gris sur le tableau), généralisent plus des 2/3 des accidents de la route, enregistrés en Tunisie.  

Des prévisions effrayantes

En analysant un peu ces donnée on pourra facilement se rendre compte de cette réalité effrayante qui montre que :

De janvier à août 2017 il y a eux en moyenne 19 accidents qui ont fait 4 morts et 29 blessés par jour. Ce qui veut dire qu’il y au moins 19 familles tunisiennes qui sont tétanisées chaque jour par l’annonce qu’un ou plusieurs membre ont eu un accident.

De plus, avec un simple calcul ont pourra conclure que pour chaque 5 accidents de la route il y a au moins 1 mort et 29 blessés.
Enfin, en poussant un petit peu cette analyse des données pour faire une projection jusqu’à la fin de l’année, on obtient le tableau ci-dessous:

Prévisions du nombre des accidents de la route en Tunisie et de leurs conséquences pour 2017Prévision fin 2017

Il ne faut pas se réjouir de ces chiffres car ceux de 2017 seront presque les mêmes que ceux de 2016. Plus de 1400 morts et plus de 10 000 blessés seront normalement enregistrés d’ici la fin de l’année. Il s’agit là du résultat de notre inconscience derrière le volant.

Les heures où les accidents de la route en Tunisie sont les plus meurtrières en 2017

Tout est dans le titre, contrairement à ce qu’on croit, les heures les plus meurtrières sont 14h-16h, 18h-20h et 20h-22h (il s’agit des heures où le nombre de morts dépasse 100). Voici plus de détails dans le tableau ci-dessus.  

Statistique des accidents de la route en Tunisie et de leurs conséquences, par heure, de janvier à août 2017

Source: l’office national de la sécurité routière.

 

http://efigure.net/wp-content/uploads/2017/09/stuck-in-a-traffic-jam-picjumbo-com.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2017/09/stuck-in-a-traffic-jam-picjumbo-com-150x150.jpgImed FakhriActualitésaccident 2017,accidents de la route en Tunisie,nombre de mort accident de la route,nombre des accident ramadan 2017,Ramadan 2017 accident,statistiques des accidents de la route en Tunisie,tunisie accident de la routeComme c’était le cas en 2016, les accidents de la route en Tunisie durant 2017, du moins, de janvier à août, sont de plus en plus meurtriers. La bonne chose, si on peut utiliser ce terme lorsqu’on parle des accidents de la route, est que les nombres sont en train...Le site où figure l'information

Votre commentaire