Augmentation-des-prix-Tunisie-2014
L’année 2014 a eu son lot d’augmentation des prix comme ses prédécesseurs post révolution tunisienne. D’ailleurs, cette pratique, devenue très courante par les différents gouvernements, ne choque plus les Tunisiens. L’annonce d’augmentation du prix d’un tel ou un tel produit, qui pourrait même être de première nécessité et donc toucherait l’ensemble de la population tunisienne, passe, cependant, inaperçue par le commun des mortels. Cette indifférence a permis aux différents gouvernements d’user de cette solution de facilité afin de colmater les brèches mensuelles des dépenses de l’Etat.
Suite à ça, je décide de me lancer à un jeu de fin d’année,consistant à relater les augmentations des prix de l’année 2014 en Tunisie.

Augmentation des prix  du tabac

Fumer tue. Tout le monde connaît cette phrase. En Tunisie, selon les dernières statistiques, 1 personne sur 3, fume. De ce fait, le tabac génère beaucoup d’argent, l’Etat le premier, n’hésite pas à actionner Le levier « impôt sur tabac » et augmente son prix. La dernière en date a été établie le 6 juillet 2014 avec une augmentation des prix des cigarettes Tunisiennes de plus de 12%, celui des marques françaises (vendu en Tunisie) de 11% et de même pour les marques américaines 9%. Comme le tabagisme n’ayant pas le vent en poupe due à son caractère néfaste pour la santé, personne n’ouvre sa bouche pour contester cette décision qui, qu’on le veuille ou pas, nuit au pouvoir d’achat des fumeurs et profite, par la même occasion, aux bonheur des contrebandiers.

Augmentation des prix du carburant

La Dernière, datant du 1er juillet 2014. Le gouvernement, face l’augmentation du prix du pétrole et de la mauvaise gestion des ressources de l’Etat, avait décidé d’augmenter le prix de l’essence sans plomb et le gasoil 50 de 100 millimes pour qu’il passe à 1,670 DT pour le premier et 1,500 DT pour le second. Encore une augmentation, très controversée au début, mais oubliée des Tunisien quelques jours après son application.

Augmentation des prix de l’électricité

L’augmentation des prix de l’électricité est plus subtile à percevoir. En effet, il faut d’abord être en mesure de lire et comprendre la facture mais voilà un secteur où la majorité des Tunisiens  ne sont pas des experts. D’ailleurs je défie quiconque capable de me communiquer le prix du kilowatt, tellement le nombre de palier de facturation change d’une facture à l’autre.
Mais après une expertise soignée, on peut se résigner à dire qu’il y a eu une augmentation de 10% dans le prix de l’électricité et du gaz courant le mois de mai 2014. Mais certains évoquent,également, deux augmentations de 10% durant 2014. A titre personnel, je suis d’accord avec ces derniers.

Augmentation des prix de l’eau potable

Après une augmentation surprise en fin de 2013, la SONED avait décidé d’augmenter le prix du m3 de 7 % depuis janvier 2014. D’ailleurs, son PDG évoque une augmentation du même ordre sur 2015 et 2016 en évoquant la vente à perte de l’eau potable. Personnellement c’est la seule augmentation que j’approuve. Aujourd’hui le m3 d’eau potable (10 000 litres) est facturé 0,155 DT (premier palier) alors que le Tunisien dépense plus de 0,400 DT, quotidiennement, pour 1,5 L en bouteille.

Augmentation de la taxe sur recharge des téléphones portables

Décidé par la loi de finances 2014 complémentaires et entré en vigueur au deuxième semestre de 2014, la taxe sur recharge des téléphones portables est passée de 8% à 10% sur chaque opération de recharge. Avec plus de 13 millions de lignes mobiles il s’agit, à nouveau, d’une bonne ressource d’entrée facile d’argent pour l’Etat.
Ce qu’il y a de plus remarquant c’est que côté consommateur, cette décision passe totalement inaperçue. De toutes les façons, il est quotidiennement, arnaqué par les petits revendeurs de recharge de crédit et paie le 1 DT majoré de 50 millimes par opération. Habitué de ces escroqueries, et résigné, le tunisien acceptera sans hésiter de se faire dépouiller une fois de plus.

Augmentation des prix des tomates concentrées en boîte

J’ai choisi de ciblé un produit bien connu de tous les tunisiens, afin de rendre plus parlant l’ampleur des augmentations auxquels sont confrontés les tunisiens. En effet, ce secteur connaît une très forte dynamique coté augmentation des prix. Il a connu 3 augmentations en moins de 18 mois et passe de 1,600 DT en milieu de 2013 à plus de 2,200 DT en fin 2014. D’ailleurs, l’Etat semble ne plus contrôler depuis la dernière augmentation surprise effectuée. En effet, il y a quelques mois, les professionnels du secteur, ont fait passer, unilatéralement, le prix de 2,050 DT la boîte de 800g à plus de 2,200 DT. Quelle réaction de la part du consommateur ? Nada. Il continue à consommer.

Augmentation des prix du sucre en morceaux, de la farine emballée et du café pur

Pour le sucre en morceaux, utilisé à 90% par les professionnels, l’augmentation a été décidée le 15 juillet 2014. Le prix de ce dernier passe de 1,337 DT le kg à 1,435 DT.
Le café pur a subi le même sort. Son prix a augmenté de 1,520 le kg pour passer 9 DT le KG à 10,520 DT en août 2014. Finalement, le prix de la farine emballée a, lui aussi, augmenté. Il est devenu 0 ,700 DT, le 1 février 2014, au lieu de 0,630 DT.

Voilà un tour d’horizon des augmentations des prix que les Tunisiens ont connu durant cette année 2014. Comme vous l’avez constaté, il s’agit, uniquement, des augmentations annoncées par l’Etat et qui touchent directement le citoyen Tunisien.
De nouvelles augmentations arrivent d’ores et déjà en 2015
Demain, commencera en beauté avec l’augmentation du prix du lait demi-écrémé de 0.060 donc son prix devient 1,120 DT ainsi que l’augmentation du prix du quotidien Lapresse de 0.100 DT.

Bonne année 2015 à tous

Cet article a été lu

(434)

fois

http://efigure.net/wp-content/uploads/2014/12/Augmentation-des-prix-Tunisie-2014.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2014/12/Augmentation-des-prix-Tunisie-2014-150x150.jpgImed FakhriActualitésaugmentation des prix carburent,augmentation des prix de la taxe sur recharge,augmentation des prix du café pur,augmentation des prix du lait,augmentation des prix electricité,augmentation des prix essence,augmentation des prix farine emballée,augmentation des prix gaz,augmentation des prix gazoil,augmentation des prix Lapresse,augmentation des prix recharge telephone portable,augmentation des prix sucre en morceaux,augmentation des prix tabac,augmentation des prix tomate en conserve,electricitéL’année 2014 a eu son lot d’augmentation des prix comme ses prédécesseurs post révolution tunisienne. D'ailleurs, cette pratique, devenue très courante par les différents gouvernements, ne choque plus les Tunisiens. L’annonce d’augmentation du prix d’un tel ou un tel produit, qui pourrait même être de première nécessité et donc...Le site où figure l'information

Votre commentaire