tourismea
Depuis le 14 janvier 2011, je n’arrête pas de dire que la situation du tourisme tunisien est alarmante. Les chiffres que je vais vous exposer, dans cet article, vous montreront que la situation s’approche, gravement, du point de non retour.
D’ailleurs, ce secteur a trop souffert du laxisme et de l’incompétence des hommes qui le dirigent. Mais le coup de grâce a été porté par les attaques terroristes en tout genre.  

Pourtant, nous n’arrêtons pas d’entendre, autour de nous, que l’année 2016 est exceptionnelle! En effet, l’explosion du nombre des arrivées de nos amis Russes et nos frères Algériens l’explique. A croire le tableau ci-dessous, si ces touristes avaient eu l’idée de nous bouder, on serait dans le pétrin.

evolution_des_indicateurs_du_tourisme_tunisien_2016

Vous constatez clairement, l’ampleur des dégâts. Ceci nous prouve que nous avons usé de tout notre savoir-faire pour détruire ce secteur aussi porteur qu’il était. La cerise sur le gâteau, est que les circonstances ne nous ont pas épargné.

Evolution des recettes touristiques en MDT par rapport aux nuitées réalisées

evolution_des_recettes_et_des_nuitees_tourisme_tunisien_2016

Avec tout l’effort d’un ministère qui n’a pas fait bouger les choses d’un iota, le résultat est là : UN ÉCHEC CUISANT!
Sans vision claire, sans une stratégie à moyen et à long terme et sans arguments convaincants, le ministère et ses dirigeants n’ont qu’une solution : bradé les prix jusqu’à l’os afin de sauver ce qui reste à sauver de ce secteur.
A priori cette stratégie a fonctionné. La ministre du tourisme a pue garder sa place dans le nouveau gouvernement malgré des résultats lamentables.

Que faire pour y remédier ? Pour redresser la barre et revenir à la situation de 2010 ou mieux ?

La réponse est simple : UN MIRACLE !

Soyons un peu sérieux et réalistes pour une fois. Après la « Révolution », le Tunisien veut tout avoir sans trop se fatiguer.
Je n’arrête pas de dire, dans mes articles, depuis 2012, que la seule solution contre tous nos maux est le travail jour et nuit pour espérer sortir du pétrin dans lequel nous nous sommes mis.
Après ce fameux 14 janvier, la plupart des Tunisien pensaient qu’ils vont tout simplement s’enrichir sans levé le petit doit. Certains l’on fait certes, mais cet état d’esprit a disloqué tous les moteurs du pays. Le tourisme Tunisien en fait partie.

Que pouvons-nous faire avec un personnel nonchalant et peu qualifié dans ce domaine ? Que pouvons-nous faire avec des responsables d’unité hôtelière qui ne connaissent rien au tourisme ? Que pouvons-nous faire avec un ministère déconnecté de la réalité du terrain ?

Au vu de tous les défis qui attendent le pays dans la période à venir, le secteur touristique ne risque pas de voir le bout du tunnel d’aussi tôt. Alors, continuons à brader nos prix afin de maintenir ce secteur sous perfusion. Peut être qu’un jour on décidera de mettre fin à ses souffrances.

Source:
*Institut national de la statistique (les taux de change s’arrêtent à 2014. donc j’ai mis un taux approximative pour 2015 et 2016)
Ministère du tourisme 

Les chiffres déplorables du tourisme Tunisien (9 mois en 2016)http://efigure.net/wp-content/uploads/2016/11/tourismea-1024x538.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2016/11/tourismea-150x150.jpgImed FakhriActualitésAnalyses & OpinionsEconomiquestourisme,tourisme Tunisien,Tunisie 2016Depuis le 14 janvier 2011, je n’arrête pas de dire que la situation du tourisme tunisien est alarmante. Les chiffres que je vais vous exposer, dans cet article, vous montreront que la situation s'approche, gravement, du point de non retour. D'ailleurs, ce secteur a trop souffert du laxisme et de...Le site où figure l'information

Votre commentaire