Facebook-accept-les-gifs-animes

Voilà que Facebook se met enfin à la page après plusieurs années de blocage. Le géant des réseaux sociaux accepte de nouveau de faire passer les GIFs animés directement sur les profils des utilisateurs.
Rappelez-vous que ces GIFs animés avaient eu leur période de gloire au début d’internet. Avant de disparaitre progressivement.
Avec l’explosion du phénomène des réseaux sociaux, les GIFs animés sont devenus des moyens d’expression à part entières.
A ses débuts Facebook acceptait ce genre de format durant une année avant de complètement les bloqués.
Depuis les internautes utilisaient des services internet intermédiaire qui permettaient le partage de ces animations sur Facebook sous format vidéo comme Giphy.com. Ci-dessous un exemple.

Partage_Gif_animé_avec facebook

Alors que Google+ l’autorisait depuis plus de deux ans, voilà que Facebook se rend enfin à l’évidence et accepte depuis ce mois de mai 2015 les liens GIFs animés en copiant directement le lien en .GIF directement à coté du statut pour faire apparaître et publier un GIF animé sur son journal.

gif-anime-sur-facebook
Entre-temps cette fonctionnalité restera bloquée pour les pages pour le moment.
Désormais, les utilisateurs de Facebook auront plus de moyen pour publier des expressions amusantes. Espérant qu’il ne sera pas pollué par ces GIFs animés en l’utilisant à tort et à travers.

[irp]

Cet article a été lu [post_view] fois

http://efigure.net/wp-content/uploads/2015/05/Facebook-accept-les-gifs-animes.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2015/05/Facebook-accept-les-gifs-animes-150x150.jpgImed FakhriHight Techfacebook,gif animé,gif anime facebook,gif animé giphy,gif animé sur facebook,giphy facebook,retour des gif animés sur facebookVoilà que Facebook se met enfin à la page après plusieurs années de blocage. Le géant des réseaux sociaux accepte de nouveau de faire passer les GIFs animés directement sur les profils des utilisateurs. Rappelez-vous que ces GIFs animés avaient eu leur période de gloire au début d’internet. Avant de...Le site où figure l'information

Votre commentaire