Prix-metre-carre-Tunisie-2016-2015

Devenir propriétaire ! C’est le « Tunisian Dream ». Il s’agit d’une idée implantée dans le mental du Tunisien depuis un quart de siècle.  Notre éducation même se basait sur cet aspect.
Dans la plus part des cas, nos parents possédaient leur propre domicile ou plus. Nous, nous avons voulu être comme eux, ou encore plus. D’ailleurs, la manipulation de ce rêve était le fer de lance des politiciens de l’époque.
Depuis, cette idée ne quitte plus les têtes des jeunes et des moins jeunes. Il s’agit de la première chose à laquelle pensent la plupart des Tunisiens. Comment devenir propriétaire ? Comment ferais-je pour acquérir ma propre maison.
Avouez-le, ceux d’entre vous qui ne sont pas propriétaire de leur habitation rêvent de le devenir un jour.
Vous avez fait, au moins une fois dans votre vie, la simulation pour compter le nombre d’années qui il vous faudra pour arriver à épargner l’avance de 20% qui vous permettra d’accéder au privilège d’avoir un crédit bancaire.

Oui, un CRÉDIT! Parce que avec la flambé des prix du marché immobilier, le salarié moyen nous pourra jamais aspirer à acheter un appartement ou même un bout de terrain grâce à sa petite épargne comme ses parents ont fait.

Regardez ces deux tableaux et constatez par vous-même l’ampleur de la sottise :

Liste-des-prix-du-metre-carre-ville-tunisie-2016-2015

Aujourd’hui, le Tunisien moyen a besoin de plusieurs années d’épargne pour avoir la somme nécessaire afin d’avoir un crédit et réaliser son rêve éternel de devenir propriétaire.

Un exemple tout bête confirme cette réalité :
Soit un appartement de 180 000 DT. Les 20% nécessaire pour avoir droit au crédit sera de 36 000 DT. Un salarié moyen, âgé de 24 ans et touchant 1 000 DT (j’ai bien dit que c’était un exemple) avec une capacité d’épargne de 300 DT par mois aura besoin 10 ans pour atteindre le montant de l’avance. Cette période pourra être ramenée à  6 ans, s’il épargne 500 DT par mois.

Donc si tout vas bien il présentera son dossier à partir de l’âge de 30 ans au minimum, 34 au maximum et aspirera ainsi avoir son crédit de 144 000 DT remboursable sur 25 ans s’il a la possibilité de payer 1000 DT par mois.
Si, encore tout va bien, il sera le vrai propriétaire de sa demeure qu’à l’âge de 60 ans. S’il reste encore en vie !

C’est frustrant!

Pour aller encore plus dans le détail et pour vous donner plus de visibilité sur les prix du mètre carré bâtit en Tunisie, voici la liste des prix dans différentes régions et villes en Tunisie.

Liste des prix du mètre carré bâti au gouvernorat de l’Ariana

La région de l’Ariana  est très convoitée à cause de sa proximité de la capitale Tunis et de la variation des catégories des quartiers résidentiels. Des plus accessibles aux quartiers réservés aux plus riches.
 Evolution des prix du mètre carré bâti dans quelques régions de l’Ariana 
 Evolution-du-prix-metre-carre-Ariana

Comme vous le constatez, en moins d’une décennie, les prix du mètre carré bâti ont doublé dans toutes les régions. Aujourd’hui un simple 100 m2 vaut entre 190 000 MDT et 270 000 MDT.
À un rythme de remboursement de 1000 DT par mois et en comptant les intérêts, il faudrait attendre au moins 20 ans pour être vraiment le propriétaire de son propre appartement. 
Par ailleurs, la moyenne des prix du mètre carré bâti, par région, enregistre une légère stagnation qui tend vers une imperceptible baisse au commun des mortels entre 2014 et 2015.

Evolution-du-prix-metre-carre-Ariana-graph

Liste des prix du mètre carré bâti au gouvernorat de Manouba

Moins convoité que l’Ariana, quoiqu’elle en est plus proche de la capitale Tunis. La Manouba affiche une évolution de prix du m2 bâti à une vitesse stable avec une grosse similitude entre les deux régions analysées. Le prix du mètre carré reste moins cher que celui de l’Ariana.

 

Evolution-du-prix-metre-carre-Manouba

  Le graphique montre bien le rythme de l’évolution ainsi que la petite baisse de 2015 mais aussi le boom de 2012 à 2014.

Evolution-du-prix-metre-carre-Manouba-graph

Liste des prix du mètre carré bâti au Banlieue Sud

Une des rares zones du grand Tunis dont les prix du m2 bâti ne dépasse pas les 1800 DT en 2015. Vous pouvez trouver même des appartements à 1300 DT le m2 à Hammam Chott.  Une aubaine par rapport aux restes des zones proches de la capitale. Ezzahra reste la plus chère avec un mètre carré pouvant atteindre 1800 DT 

Evolution-du-prix-metre-carre-Banlieue-sud

Liste des prix du mètre carré bâti à Bizerte et Tabarka

En regardant le tableau ci-bas vous constaterez que la pression des prix ne concerne que le grand Tunis.
Les régions comme Bizerte et Tabarka, malgré leur situation géographique (plages et montagnes), le prix du m2 reste a des niveaux « acceptables ». Ceci peut être expliqué par une demande inférieure à l’offre.

Evolution-du-prix-metre-carre-Bizerte-Tabarka

J’ajoute la vu en mode graphique pour bien voir l’évolution des prix du mettre carré.

Evolution-du-prix-metre-carre-Bizerte-Tabarka-graph

Liste des prix du mètre carré bâti dans quelques villes du Cap Bon

Evolution-du-prix-metre-carre-cap-bon

À l’inverse des régions du nord (Bizert et Tabarka), les prix du m2 de certaines villes du Cap Bon arrivent à des niveaux très élevés, à l’instar de la ville touristique d’Hammamet où le m2 peut atteindre les 2800 DT. C’est sa notoriété internationale qui a fait que les prix du m2 s’envolent à ces niveaux. Nabeul et Mrezga, pourtant à quelques dizaines de kilomètres, affichent un écart de presque 1000 DT. Par ailleurs, vous constatez que la ville de Mrezga pourtant bien servi par la nature (une très belle plage) n’était pas aussi convoitée qu’il y a 10 ans.
Kelibia avec sa fameuse plage paradisiaque affiche une évolution de prix du m2 assez stable et n’arrive pas à dépasser la barre des 2000 DT le m2 malgré tous ses atouts.

Liste des prix du mètre carré bâti dans quelques villes du Sahel

Evolution-du-prix-metre-carre-Sahel

Dans la région du Sahel, la ville de Kantaoui affiche le prix du m2 le plus élevé. Comme le montre le tableau du début, elle est classée 6e dans le top 10 des villes avec le prix du m2 est le plus cher en Tunisie.  Ceci est expliqué par son caractère touristique par excellence et par la forte demande émanant de la région sur cette ville.
Sousse centre arrive en 2e position avec des prix du m2 pouvant atteindre les 2000 DT. Le reste des villes affichent des prix qui ne dépassent pas les 1800 DT.  

Liste des prix du mètre carré bâti à Sfax

Evolution-du-prix-metre-carre-Sfax

Le plus remarquable à Sfax est que les prix ont nettement baissé entre 2014 et 2015 après le le boom de 2013. C’est clair qu’en deux ans l’offre a surement dépassé la demande ce qui a causé la baisse du prix du m2 sur 2015.
Ceci est bien visible sur le graphique ci-dessous.

Evolution-du-prix-metre-carre-Sfax-graph 

Après avoir fait le tour des prix du m2 dans quelques principales villes de la Tunisie, le constat est le même: avoir  un appartement de 100 m2 est un mirage pour le salarié Tunisien. Il faut s’y mettre à deux pour espérer devenir propriétaire.
De l’autre côté la classe politique profite de ce rêve afin de marquer des points électoraux. Déduction des intérêts des crédits déjà octroyés, des impôts sur les salaires (loi des finances 2016). Ou encore le projet « Première demeure »   qui consiste à financer, sous forme de crédit, l’avance de 20% nécessaires pour l’octroi d’un crédit immobilier (loi des fiances 2017).
Tout ça sans se soucier du financement de ces projets qui vient du budget de l’État, donc du contribuable.
Depuis 7 ans maintenant, on ne fait qu’alourdir le coût de la vie du citoyen Tunisien en lui vendant du mirage.

Source: Guide de poche 2016 paru au salon international de la construction et du bâtiment, tenu du 18 au 22 mai 2016 au parc des expositions au Kram.  

Guide-de-poche-immobilier-2016-2

Guide-de-poche-immobilier-2016Guide-de-poche-immobilier-2016-1

Liste des prix du mètre carré de l’immobilier dans plusieurs villes en Tunisie (2015/2016)http://efigure.net/wp-content/uploads/2017/03/Prix-metre-carre-Tunisie-2016-2015.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2017/03/Prix-metre-carre-Tunisie-2016-2015-150x150.jpgImed FakhriActualitésSocialesDevenir propriétaire ! C’est le 'Tunisian Dream'. Il s’agit d’une idée implantée dans le mental du Tunisien depuis un quart de siècle.  Notre éducation même se basait sur cet aspect. Dans la plus part des cas, nos parents possédaient leur propre domicile ou plus. Nous, nous avons voulu être comme eux,...Le site où figure l'information

Votre commentaire