Situation économique de La Tunisie

La Tunisie arrive à la deuxième moitié du 5e mois de l’année 2015 avec la plupart des indicateurs économiques en rouge. L’investiture d’un nouveau gouvernement et d’un nouveau président à la tête de l’Etat ne semble pas changer les choses. Certes, il leur faut plus de temps pour avoir un résultat mais aucune réforme courageuse n’a été entamée par ce gouvernement.
En revanche, ce dernier a cédé à toutes les revendications sociales depuis le début de l’année et a promis de l’argent, qui ne l’a pas, à tout mouvement de contestation qui se déclare.
Son comportement en général ne diffère pas de ses prédécesseurs. Aucune prise de décision et un laxisme dominant, sauf en matière de sécurité.

Dans cet article je vais exposer l’évolution de quelques indicateurs vitaux qui prouve ce que j’ai dit plus haut.

Endettement de l’Etat Tunisien sur 2015 :

Selon la loi de finances de 2015 l’ensemble de la dette Tunisienne atteindra la somme record 47 306 MDT soit 52.9% du PIB. Sachant que cette loi de finances a été préparée par l’ancien gouvernement Jomaa, il faut s’attendre à une dette qui dépassera les 55% du PIB. Je l’ai prédit il y a un an dans mon article « Dette Publique de la Tunisie 2014 ». Mais il ne faut pas être devin pour le prévoir, il faut juste regarder la médiocrité du rendement du gouvernement pour le deviner.

Cette dette, planifiée depuis fin 2014 pour l’année 2015 a augmenté de plus 16% par rapport à celle de 2014 qui était de l’ordre de 40 621 MD.
Ci-dessous, un schéma que représente l’évolution de cette dette entre 2014 et 2015.

Dette publique de la la Tunisie 2015 (en MDT)

 Dette Publique2014
Dette Publique2015
Evolution
Dette interne
15 812,8018 006,0012,18%
Dette éxterne
24 808,5029 300,0015,33%
Dette publique
40 621,3047 306,0014,13%
% du PIB
49,20%52,90%

Comopsition de la dette Tunisienne 2015

 

L’apparition de la loi de finances 2015 complémentaire prévue pour le mois de juin 2015, montrera l’ampleur des dégâts.

Commerce extérieur et déficit de la balance commerciale de la Tunisie (de janvier à avril 2015):

Malgré tout ce qui se dit, on n’est pas en train de faire mieux que les années précédentes. En général, nos exportations ont augmenté de plus de 6% sur les 4 premiers mois de 2015 c’est bien ! Mais ce n’est pas dû à la création des richesses par le travail, mais c’est dû à un phénomène ponctuel lié à une augmentation de la production de l’huile d’olive qui a fait gagner à l’Etat plus 1 000 MDT. Ce phénomène arrive une seule fois tous les 10 ans.

Imaginez l’état de la balance commerciale si on a eu la même production d’huile d’olive que l’année dernière, surtout avec un rythme d’importation constant depuis des années. Un très joli déficit à mettre sur l’épaule des contribuables.

Ci-dessous les chiffres du commerce extérieur qui parlent d’eux-mêmes.

Les échanges commerciaux de la Tunisie sur les 4 premiers moi de 2015 (MDT)

 201320142015
Exportations
9459.19154.39726.7
Importations
12871.413639.513309
Résultat des échanges
-3412.3-4485.2-3582.3
Taux de couverture
73.5%64.1%
73.1%

Echange commerciaux de la Tunisie 2015

Tourisme Tunisien 2015 :

Tout le monde mettra en cause l’attaque du Bardo et son effet dévastateur sur ce secteur fragile mais essentiel en matière de réduction de chômage et de rentrer de devise étrangère. Ce qui en soit vrai. Mais sachez que les chiffres de 2015 sont négatifs depuis Janvier 2015, Février et puis sur Mars et ce, par rapport à l’année dernière. Déjà on est très loin des performances de 2010.
L’attaque lâche sur le musée du Bardo aura sûrement de graves conséquences sur le tourisme Tunisien, mais il faut savoir qu’il y a d’autres facteurs qui contribuent à la chute vertigineuse de ce secteur.
Par contre, les recettes de ce secteur continu de croître modestement. Tout le monde pensera que c’est une bonne chose alors que ce n’est pas le cas. Je m’explique : l’évolution de ces recettes est calculée au DT alors que ce dernier subit une dépression dramatique par rapport au Dollar et à l’Euro. Par conséquent nos recettes en DT augmentent alors qu’en réalité nos recettes en devises continuent de baisser.

Ci-dessous, les chiffres du tourisme Tunisiens pour le 1er trimestre 2015

Chiffres du Tourisme Tunisien 1er trimestre 2015

 2010 2014 2015 2015/20142015/2010
Recettes touristiques en MDT532,1612,1570,2-6,8%7,2%
Nuitées globales4.385.7113.552.5743.172.769-10,7%-27,7%
Arrivées aux frontières1.241.2981.193.7041.023.974-14,2%-17,5%

Inflation des prix:

Nos économistes parlent d’inflation maîtrisée aux alentours de 5.5% par an. Chose qui est parait positif. Sur le terrain la réalité semble différente. Tout devient plus cher et le pouvoir d’achat, en régression continue depuis 2011, est en déca par rapport aux statistiques. En regardant les chiffres de l’INS l’inflation est de 5.7%. Ce taux est maintenu depuis le mois de février 2015 alors que le citoyen qui fait ses courses tous les jours constate amèrement des taux qui peuvent atteindre les 10% voir plus.
On vit ça depuis 2011. En l’absence d’organisme de contrôle des prix et dans un pays qui ne peut rien faire contre une contrebande florissante ne pourra que constater les dégâts. Entre-temps, c’est le citoyen qui subit les conséquences. Lire l’article « Les augmentations des prix qu’a connus la Tunisie en 2014 »

Réserves en devise et dépréciation du Dinar:

A la date du 15/05/2015 nos réserves en devises sont de 121 jours d’importations, ce qui est une bonne chose en soi. On est loin du seuil critique de 90 jours. Par contre ce qui fait peur est que cette réserve est continuellement renflouée d’une partie des emprunts que notre parlement ne cesse de valider.  De toutes les façons, en l’absence de création de richesses depuis plus de 4 ans, la Tunisie n’a d’autre alternative que d’emprunter jusqu’à perdre, un jour, sa souveraineté comme c’était le cas, il y a plus de 150 ans.
Et comme un malheur ne vient jamais seul, la Tunisie  s’est lancé dans une politique de dépréciation maîtrisée du dinar pour booster l’exportation et ramenée les investisseurs étranges.  Malheureusement cette opération a vite dégénéré pour faire perdre à la Tunisie plus de 30% de la valeur de sa monnaie contre l’Euro et le Dollar. Un gap impossible à rattraper avec une économique comme celle de la Tunisie. Voilà que tout est devenu 30% plus cher dans nos échanges avec l’extérieur.

Certains d’entre vous m’accuseront de pessimisme suite à ce tableau noir dressé de la situation économique de la Tunisie. Certes, ces chiffres et ces données font peur, mais il s’agit de la réalité qu’on ne dit pas ou qu’on ne veut pas entendre. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Il y a d’autres détails que je ne serais analysé qui prouvent que la situation est très délicate.
Au moment aux tous les regards sont focalisés sur les grèves, la lutte contre le terrorisme, la situation des juges et de la justice, les affaires à scandale et je ne sais quoi d’autres, notre économie se déterreur de jour en jour. Je suis tenté de dire que seul le travail acharné nous sauvera. Mais je sais, aujourd’hui que le Tunisien et le travail ne font pas bon ménage. Attendant de voir ce que l’avenir nous réservera.

Cet article a été lu [post_view] fois

http://efigure.net/wp-content/uploads/2015/05/Situation-économique-de-La-Tunisie.jpghttp://efigure.net/wp-content/uploads/2015/05/Situation-économique-de-La-Tunisie-150x150.jpgImed FakhriActualitésEconomiquesattaque du Bardo,attentat de bardo,BCT,Chiffre du Tourisme Tunisie 2015,chiffre Toursime,commerce exterieur Tunisie,déficit de la balance commerciale Tunisie,deficit Tunisie,dépréciation du Dinar,dette externe Tunisie,dette interne Tunisie,Dette Publique de la Tunisie 2014,dette Tunisie 2014,dette Tunisie 2015,Dinar Euro dollar,economie Tunisie 2015,endettement Tunisie,endettement Tunisie 2014,endettement Tunisie 2015,Evolution de la dette Tunisienne,exportation Tunisie,importation tunisie,inflation des prix,inflation INS,inflation Tunisie,INS,jour d'importation,nombre de Nuitée,PIB et dette Tunsie,recette tourisme,reserve en devises,situation economique de la Tunisie 2015,solde de la balance commercial,solde de la balance commerciale,taux de couverture,tourisme Tunisien,Tunisie dépréciation monnaie,Tunisie TourismeLa Tunisie arrive à la deuxième moitié du 5e mois de l’année 2015 avec la plupart des indicateurs économiques en rouge. L’investiture d’un nouveau gouvernement et d’un nouveau président à la tête de l’Etat ne semble pas changer les choses. Certes, il leur faut plus de temps pour avoir...Le site où figure l'information

Votre commentaire